Parcourir le wiki

De PolimaWiki
List:158
Annéearticle 1 998  +
Authorarticle Wendy Pfeffer  +
Cote BnF fr. 12483 +
Folio 127  + , 128  +
Incipit J’ay commencié a Nostre Dame  +
Istitution Bibliothèque nationale de France, Manuscrits  +
Langue Langue vernaculaire  +
Liste Liste avec retours à la ligne  +
Nation FRANCE  +
Nom auteur Anonyme  +
Nom du déposant Madeleine Jeay  +
Pagesarticle 80-114  +
Periode 1275-1300  +
Support parchemin  +
Support 2 codex  +
Titre Le Dit des monstiers  +
Titre de la revue Speculum +
Titrearticle Le Dit des monstiers  +
Tomaison 73 +
Transcription Pour ce que j’ai fet mencïon Des eglises o
Pour ce que j’ai fet mencïon Des eglises ou devocion Est plus monstree qu’en autre lieu, Quar la repose li cors Dieu, Des monstiers qui a Paris sont Et de quiex sains il feste font, Les lieus vous dirai et le nombre, S’a nombrer Sathan ne m’encombre. Un gentil homme m’otroia Son hostel, et si me proia Que je pour s’amour tant feïsse Que trestous les monstiers meïsse De Paris en rime et en dit. Isnelement, sans contredit, Pour l’amour de lui m’entremis, Si les ai tous en rime mis. J’ay commencié a Nostre Dame, Qui nous sauve et gart cors et ame, Pour ce que c’est la mere esglise De Paris. Aprés, de ma guise, Pres le monstier Saint-Johan-le-Ront : Entre euz deuz n’a ne val ne mont ; Et aprés Saint Denis du Pas Ne Saint Aignien n’oubliie pas, Et puis la chapele as noctaires, Ou il repaire mains vicaires. Et puis aprés la Maison Dieu De Paris, ou a digne lieu. En Rue Noive, pas ne grieve, Le monstier Sainte Genevieve La Petite, que je ne faille. Devant celle esglise, sans faille, Vent on chapons, gelines, cos, Perdris, plouviers et vuidecos. Aprés le monstier Saint Christofle, Qui de l’amour Dieu fist son coffre Quant le porta outre la mer : Servir le devons et amer. Entour vent on fourmages, oefs. Pres d’ilec siet Saint Pierre as Buefz Et le monstier Sainte Marine Qui ne siet pas sur la marine. C’est veritez que je vous di.
r la marine. C’est veritez que je vous di.  +
Transcription Manuscrit Qui siet devant le grant Palais; Mes cheüs
Qui siet devant le grant Palais; Mes cheüs est, donc est plus lais: C’est veritez que vous despont. Or m’en iray outre le pont Pour des autres monstiers trouver Que l’en ne puisse reprouver Quar s’en mon dit faille de rien. Premiers trouverez Saint Julien Le Povre, et bien ai regardé Que maint compaignon a gardé De mort, ce n’est pas mesprison, Et d’estre en vilainne prison ; Il les herberge et si les tence : De herbergier a la poissance. Et puis la chapele Saint Blaive, Qui pour Dieu morut a grant glaive. Aprés oublïer ne doy mie Saint Seurin, pour la ferperie Qui est achetee et vendue, En son quarrefour est tenue De plusieurs manieres de gent Qui s’en chevissent bel et gent. Aprés est Saint Andrieu des Ars, Ou mainte dame de leurs ars Ont maintes fois lancié et trait, Et maint hommë a eulx atrait. Aprés i rest Saint Augustin, Ou l’en parole bien latin. A Saint Germain des Prés m’en vois, Ou l’en sert Dieu a haute vois. Aprés est Saint Martin des Orges, Et puis aprés i est Saint Georges; Aprés Saint Pere du Sablon Et Saint Soupplis y asamblon. Et puis aprés les Cordeliers, De bon vin boivent volentiers. Saint Cosmë et Saint Damïen: Cy duy furent sirurgïen Et mires a Dieu nostre pere : Qui ce ne croit, il le compere. Et puis aprés Saint Matelin. Sus coutes et en draps de lin Chainoigne nuit maint povre couche
de lin Chainoigne nuit maint povre couche  +
, Avant ce que ma bouche lie Saint Jaques d
Avant ce que ma bouche lie Saint Jaques de la Boucherie. Tous les monstiers vous ai nommé De Paris, sans nul mesnonmé ; Plus n’en y say, ce m’est avis, Que bien y ay mis mon avis. Je ne vueil pas mettre en mon conte Chapeles aus dus et aus contes, Ne a bourgois ne aus evesques, N’a abbez ne a archevesques. Je n’i mes que ceus proprement Ou toute gent communement Puet le digne service oïr Dieu, dont on se doit esjoïr Et Dieu et sa mere proier, Chascun pour son cuer supploier Vers Jhesus Crist de leur tors fais Et des pechiez que il ont fais. Touz les autres ai arriere mis ; Mes ceuls ci ai je en rime mis Dont tous ensamble les vous nonme Quatre vins et huit par droit nonbre. Il n’en y a ne mains ne plus, Se ce ne sont monstiers repus, Fors le Saint Jaques monstier Qui de nouvel fu fait l’austrier, Ou nul ne va ne ne repaire Fors que cilz qui lez ont fait faire; Mes li autre sont de autre guise Qui sont conmun au Dieu servise. De grant leur vint devocïon D’amour et de dilectïon Qu’a Dieu et a sa mere avoient Quant tant monstiers ediffïoient. Il amoient Dieu de cuer fin Et pour ce en ont louier sans fin ; C’est la joie qui tous jours dure A li desirrer met ta cure Jhesus nous en doint le vouloir Qui du donner a le povoir. A ce nous aist Dame Marie Qui tous nous gart de vilennie.
Dame Marie Qui tous nous gart de vilennie.  +
Type Image  +
Typologie Dits et fabliaux  +
Verso non  + , oui  +
A une valeur incorrecte pour
« A une valeur incorrecte pour » est une propriété prédéfinie pour tracer les erreurs d’entrée pour les valeurs d’annotation incorrectes qui sont sans doute provoquées par une restriction de type ou de valeur autorisée.
Coordinates  +
Liste des catégories Pages avec une carte provenant de l’extension Maps , BDPolima , Image , Article
Date de modification
Cette propriété est une propriété spéciale dans ce wiki.
18 juillet 2017 11:27:25  +
cacher les propriétés qui pointent ici 
  Aucune propriété ne pointe vers cette page.
 

 

Entrez le nom de la page à partir de laquelle commencer la navigation.