List:149

De PolimaWiki
Type Image
Nom auteur Eustache Deschamps
Titre Ballade 1217
Incipit Ribaulx sales et deslavez
Forme de la liste Liste avec retours à la ligne
Periode 1400-1450
Langue Langue vernaculaire
Lieu de production
Pays FRANCE
Région
Espace hors Europe
Chargement de la carte...
La coordonnée suivante n'a pas été reconnue : <div><span class="errorbox">Erreur fatale&#160;: Failed to parse or geocode</span></div><br /><br />.
La coordonnée suivante n'a pas été reconnue : <div><span class="errorbox">Erreur fatale&#160;: Failed to parse or geocode</span></div><br /><br />.
Typologie Poésie
Autres
Mot clé Poésie, Liste avec retours à la ligne, FRANCE, 1400-1450, Langue vernaculaire



Ville PARIS
Institution Bibliothèque nationale de France, Manuscrits
Cote Manuscrit BnF fr. 840
Support (matière) parchemin
Support (forme) codex
Support (commentaire)
Folio 330
Page
Verso non
Image Deschamps 330r.jpg
Transcription Sote chançon de cinq vers a deux visaiges a jouer de personnaiges.

Ribaulx sales et deslavez, Rufien, cabuseur, larron, Rencontreur, joueur de faulx dez, Bateur a loier, faulx garçon, Helas ! Pourquoy ne te pant on ? L'en ne perdroit que la cordelle. — Vous avez menti, lorpidon, Vielle ribaude et maquerelle, Qui tant d'enfans mourdri avez En jeusne temps, glote de con, Prestresse, vos culs defoulez Et trainez fut par maint busson ; Onques n'eustes sec le poitron, Jusqu'au treu vous pant vo mamelle : Helas ! Que ne vous escorch'on, Vielle ribaude et maquerelle ? Putain, sorciere, et dont venez, Qui avez desrobé maint bon, Et au gibet cheveux coupez, Piez et mains, tel est vo renom, Pour ensorceler. Ja pardon N'arez. Vostre vie chancelle : Arse serez a un fourgon, Vielle ribaude et maquerelle.

Folio : 330
Page(s) :
Verso : non
Image : Deschamps 330rb.jpg
Transcription : — Par ma foy, lerres vous mentez ; Mais je vous feray le menton

Rougir. Je vous congnois assez, Je vous compteray vo leçon Devant le prevost de Laon : Juges sera de no querelle. — Vous arez donc de ce baston, Vielle ribaude et maquerelle. — Harou ! Ce mourdreur me prenez; Il ne vous demourra couillon, Bastart, avoultre ! Or esprouvez Que je sçay faire : ainsi tast'on Les rufiens, faulx bougeron. Vous arez ceste hoquemelle. — Et vous rarez de moy ce don, Vielle ribaude et maquerelle. L'envoy — Haro! Prenez ce faulx gloton, Sergens. — Ça, venez en prison : Tous deux arez dance nouvelle. — C'est par toy et par ta tençon, Vielle ribaude et maquerelle.


Nom du déposant Madeleine Jeay


Auteur Titre Lieu de publication Date de publication
Queux de Saint-Hilaire Œuvres complètes d’Eustache Deschamps Paris 1889


Liste d’injures échangées entre un homme et une femme

Faits relatifs à List:149 — Recherche de pages similaires avec +.
AuteurmonoQueux de Saint-Hilaire +
CoteBnF fr. 840 +
Date de publication1889 +
Folio330 +
IncipitRibaulx sales et deslavez +
IstitutionBibliothèque nationale de France, Manuscrits +
LangueLangue vernaculaire +
Lieu de publicationParis +
ListeListe avec retours à la ligne +
NationFRANCE +
Nom auteurEustache Deschamps +
Nom du déposantMadeleine Jeay +
Periode1400-1450 +
Supportparchemin +
Support 2codex +
TitreBallade 1217 +
TitremonoŒuvres complètes d’Eustache Deschamps +
TranscriptionSote chançon de cinq vers a deux visaiges
Sote chançon de cinq vers a deux visaiges a jouer de personnaiges.

Ribaulx sales et deslavez, Rufien, cabuseur, larron, Rencontreur, joueur de faulx dez, Bateur a loier, faulx garçon, Helas ! Pourquoy ne te pant on ? L'en ne perdroit que la cordelle. — Vous avez menti, lorpidon, Vielle ribaude et maquerelle, Qui tant d'enfans mourdri avez En jeusne temps, glote de con, Prestresse, vos culs defoulez Et trainez fut par maint busson ; Onques n'eustes sec le poitron, Jusqu'au treu vous pant vo mamelle : Helas ! Que ne vous escorch'on, Vielle ribaude et maquerelle ? Putain, sorciere, et dont venez, Qui avez desrobé maint bon, Et au gibet cheveux coupez, Piez et mains, tel est vo renom, Pour ensorceler. Ja pardon N'arez. Vostre vie chancelle : Arse serez a un fourgon,

Vielle ribaude et maquerelle.
un fourgon, Vielle ribaude et maquerelle. +
Transcription Manuscrit— Par ma foy, lerres vous mentez ; Mais j
— Par ma foy, lerres vous mentez ; Mais je vous feray le menton

Rougir. Je vous congnois assez, Je vous compteray vo leçon Devant le prevost de Laon : Juges sera de no querelle. — Vous arez donc de ce baston, Vielle ribaude et maquerelle. — Harou ! Ce mourdreur me prenez; Il ne vous demourra couillon, Bastart, avoultre ! Or esprouvez Que je sçay faire : ainsi tast'on Les rufiens, faulx bougeron. Vous arez ceste hoquemelle. — Et vous rarez de moy ce don, Vielle ribaude et maquerelle. L'envoy — Haro! Prenez ce faulx gloton, Sergens. — Ça, venez en prison : Tous deux arez dance nouvelle. — C'est par toy et par ta tençon,

Vielle ribaude et maquerelle.
ta tençon, Vielle ribaude et maquerelle. +
TypeImage +
TypologiePoésie +
Versonon +