List:145

De PolimaWiki
Type Image
Nom auteur Eustache Deschamps
Titre Ballade 1166
Incipit Liber generacionis
Forme de la liste Liste avec retours à la ligne
Periode 1350-1400
Langue Langue vernaculaire
Lieu de production
Pays FRANCE
Région
Espace hors Europe
Chargement de la carte...
La coordonnée suivante n'a pas été reconnue : <div><span class="errorbox">Erreur fatale&#160;: Failed to parse or geocode</span></div><br /><br />.
La coordonnée suivante n'a pas été reconnue : <div><span class="errorbox">Erreur fatale&#160;: Failed to parse or geocode</span></div><br /><br />.
Typologie Poésie
Autres
Mot clé Poésie, Liste avec retours à la ligne, FRANCE, 1350-1400, Langue vernaculaire



Ville PARIS
Institution Bibliothèque nationale de France, Manuscrits
Cote Manuscrit BnF fr. 840
Support (matière) parchemin
Support (forme) codex
Support (commentaire)
Folio 309
Page
Verso oui
Image Deschamps 309vd.jpg
Transcription Balade que Eustace fist sur liber generacionis, etc.

Liber generacionis Est au jour d'ui bien en saison, Car l'en voit pluseurs gens definis Dont l'en ne scet dire leur nom. Qui fuit Sadoch et Naason ? Qui est cilz au bleu chaperon ? L'un respont qu'il est receveur

Folio : 310
Page(s) :
Verso : non
Image : Deschamps 310ra.jpg
Transcription : Et l'autre dit contreroleur.

Qui fuit Naon ? grenetier ; Qui fut Natham? impositeur : Tout va ce que devant derrier. Qui fuit Boos li esbahis ? Sergens de l'imposicion. Qui fuit Eber li haïs ? Generaulx en conclusion. Qui fut Pharés ? l'election Ci vient, la rusmigracion, Et Arphaxat fut fouageur. Qui fut Ragam ? executeur ; Et Jacob ? le clerc du papier ; Qui fut Maleth ? reformateur. Tout va ce que devant derrier. Les temps ne sont pas touz onnis En ceste generacion. Enoch a perdu ses habis ; Je n'y treuve pas Salemon. Aram quiert tout a son ramon Qui rien n'y veult laissier de bon. A pié trotent li chevaucheur. Telz fu pran qui se fait donneur, Populus karolus a chier. De cuer hautain fait orateur : Tout va ce que devant derrier. Qui fut Joseph ? qui fut David ? Qu'est devenu Pymalion ? Mathussalé est enviellis : Charpentier ne veult ne maçon, Car ilz vendent trop leur façon. Esaü revient a parçon Qui contr'eulx se fait demandeur; Hely fut de pierres vendeur, Mais plus ne sçaroit l'or touchier,

Folio : 310
Page(s) :
Verso : non
Image : Deschamps 310rb.jpg
Transcription : Car il y a nouveau fondeur :

Tout va ce que devant derrier ; Voire pour aucuns qui jadis N'aloient pas sanz compaignon Qui devenus sont si hardis Que ilz vont seulz, vueillent ou non, Et n'ont banniere ne pannon. Helas! et que leur demand'on ? Qu’ilz soient restitueur. Zerobobel est accuseur. Achas les fait vivre a dangier ; Baraté sont li barateur : Tout va ce que devant derrier. L'envoy Prince, je di que de raison Orgueil ne puet durer foison N'avarice, sanz trebuchier. Pour ce, impositeur et maçon Prangnent cy leur conclusion : Tout va ce que devant derrier.


Nom du déposant Eustache Deschamps


Auteur Titre Lieu de publication Date de publication
Queux de Saint-Hilaire Œuvres complètes d’Eustache Deschamps Paris 1889


Liste de personnes : motif de l’ubi sunt

Faits relatifs à List:145 — Recherche de pages similaires avec +.
AuteurmonoQueux de Saint-Hilaire +
CoteBnF fr. 840 +
Date de publication1889 +
Folio309 + et 310 +
IncipitLiber generacionis +
IstitutionBibliothèque nationale de France, Manuscrits +
LangueLangue vernaculaire +
Lieu de publicationParis +
ListeListe avec retours à la ligne +
NationFRANCE +
Nom auteurEustache Deschamps +
Nom du déposantEustache Deschamps +
Periode1350-1400 +
Supportparchemin +
Support 2codex +
TitreBallade 1166 +
TitremonoŒuvres complètes d’Eustache Deschamps +
TranscriptionBalade que Eustace fist sur liber generaci
Balade que Eustace fist sur liber generacionis, etc.

Liber generacionis Est au jour d'ui bien en saison, Car l'en voit pluseurs gens definis Dont l'en ne scet dire leur nom. Qui fuit Sadoch et Naason ? Qui est cilz au bleu chaperon ?

L'un respont qu'il est receveur
haperon ? L'un respont qu'il est receveur +
Transcription ManuscritEt l'autre dit contreroleur. Qui fuit Nao
Et l'autre dit contreroleur.

Qui fuit Naon ? grenetier ; Qui fut Natham? impositeur : Tout va ce que devant derrier. Qui fuit Boos li esbahis ? Sergens de l'imposicion. Qui fuit Eber li haïs ? Generaulx en conclusion. Qui fut Pharés ? l'election Ci vient, la rusmigracion, Et Arphaxat fut fouageur. Qui fut Ragam ? executeur ; Et Jacob ? le clerc du papier ; Qui fut Maleth ? reformateur. Tout va ce que devant derrier. Les temps ne sont pas touz onnis En ceste generacion. Enoch a perdu ses habis ; Je n'y treuve pas Salemon. Aram quiert tout a son ramon Qui rien n'y veult laissier de bon. A pié trotent li chevaucheur. Telz fu pran qui se fait donneur, Populus karolus a chier. De cuer hautain fait orateur : Tout va ce que devant derrier. Qui fut Joseph ? qui fut David ? Qu'est devenu Pymalion ? Mathussalé est enviellis : Charpentier ne veult ne maçon, Car ilz vendent trop leur façon. Esaü revient a parçon Qui contr'eulx se fait demandeur; Hely fut de pierres vendeur,

Mais plus ne sçaroit l'or touchier,
deur,

Mais plus ne sçaroit l'or touchier, + et Car il y a nouveau fondeur :

Tout va ce q
Car il y a nouveau fondeur :

Tout va ce que devant derrier ; Voire pour aucuns qui jadis N'aloient pas sanz compaignon Qui devenus sont si hardis Que ilz vont seulz, vueillent ou non, Et n'ont banniere ne pannon. Helas! et que leur demand'on ? Qu’ilz soient restitueur. Zerobobel est accuseur. Achas les fait vivre a dangier ; Baraté sont li barateur : Tout va ce que devant derrier. L'envoy Prince, je di que de raison Orgueil ne puet durer foison N'avarice, sanz trebuchier. Pour ce, impositeur et maçon Prangnent cy leur conclusion :

Tout va ce que devant derrier.
nclusion : Tout va ce que devant derrier. +
TypeImage +
TypologiePoésie +
Versooui + et non +