List:144

De PolimaWiki
Type Image
Nom auteur Eustache Deschamps
Titre Ballade 1155
Incipit Pour quoy fina par venin Alixandre
Forme de la liste Liste avec retours à la ligne
Periode 1350-1400
Langue Langue vernaculaire
Lieu de production
Pays FRANCE
Région
Espace hors Europe
Chargement de la carte...
La coordonnée suivante n'a pas été reconnue : <div><span class="errorbox">Erreur fatale&#160;: Failed to parse or geocode</span></div><br /><br />.
La coordonnée suivante n'a pas été reconnue : <div><span class="errorbox">Erreur fatale&#160;: Failed to parse or geocode</span></div><br /><br />.
Typologie Poésie
Autres
Mot clé Poésie, Liste avec retours à la ligne, FRANCE, 1350-1400, Langue vernaculaire



Ville PARIS
Institution Bibliothèque nationale de France, Manuscrits
Cote Manuscrit Bnf fr. 840
Support (matière) parchemin
Support (forme) codex
Support (commentaire)
Folio 306
Page
Verso oui
Image Deschamps 306vc.jpg
Transcription Balade comment Alixandre le Grant qui tant de païs contesta, mourut par venin et comment Julius Cesar, Pompee, Jason qui conquist la Toison d’or, Agamenon et le preux et vaillant Hector de Troye ne portent contester a leur mort et que toudis advient tout de qui doit advenir

Pour quoy fina par venin Alixandre, Qui si puissans fut et si fortunez,

Folio : 306
Page(s) :
Verso : oui
Image : Deschamps 306vd.jpg
Transcription : Qui le monde soubmist en aige tendre,

Et commença .xv. ans puis qu'il fut nez A conquerir ? Comment fut destinez Cilz qui conquist Jude, ce fut Pompee ? Aprés Thessalle ot la teste couppee, En Egipte le fist ly roys fenir Tholomeus, par traison dampnee : Toudis advient ce qui doit advenir. Comment osa Jason la Toison prandre ? Ly premiers fut qui fist faire grans nefs. Comment osa ravir ne entreprandre Helaine puis Paris li forsenez ? Troye, Ylion en furent deffinez, Hector li preux, destruite la contree ; Agamenon, Gregois a et leur armee, Destruirent tout. Mais a leur revenir Perirent tuit, po de gent exceptee : Toudis avient ce qui doit advenir. Julles Cesar auquel Romme voult rendre Comme empereur triumphe et dignitez, Qui saige fut ne se sceut pas deffendre, Et si tenoit lettres des conjurez Encontre lui, qu'il ne fust mors ruez Si tost qu'il fist ou Capitole entree. Est ainsis donc a chascun destinee Sa vie ou mort, de perdre ou conquerir ? Je croy qu’oïl. Chascuns a sa journee : Toudis advient ce qu’il doit advenir. L’envoy Princes, je tien quant a la loy donnee Que Franc Vouloir se puet contretenir Mais quant au ciel de sa cause causee, Toudis advient ce qu’il doit advenir.


Nom du déposant Madeleine Jeay


Auteur Titre Lieu de publication Date de publication
Queux de Saint-Hilaire Œuvres complètes d’Eustache Deschamps Paris 1889


Liste de personnes : motif de la versatilité de Fortune

Faits relatifs à List:144 — Recherche de pages similaires avec +.
AuteurmonoQueux de Saint-Hilaire +
CoteBnf fr. 840 +
Date de publication1889 +
Folio306 +
IncipitPour quoy fina par venin Alixandre +
IstitutionBibliothèque nationale de France, Manuscrits +
LangueLangue vernaculaire +
Lieu de publicationParis +
ListeListe avec retours à la ligne +
NationFRANCE +
Nom auteurEustache Deschamps +
Nom du déposantMadeleine Jeay +
Periode1350-1400 +
Supportparchemin +
Support 2codex +
TitreBallade 1155 +
TitremonoŒuvres complètes d’Eustache Deschamps +
TranscriptionBalade comment Alixandre le Grant qui tant
Balade comment Alixandre le Grant qui tant de païs contesta, mourut par venin et comment Julius Cesar, Pompee, Jason qui conquist la Toison d’or, Agamenon et le preux et vaillant Hector de Troye ne portent contester a leur mort et que toudis advient tout de qui doit advenir

Pour quoy fina par venin Alixandre,

Qui si puissans fut et si fortunez,
ndre, Qui si puissans fut et si fortunez, +
Transcription ManuscritQui le monde soubmist en aige tendre, Et
Qui le monde soubmist en aige tendre,

Et commença .xv. ans puis qu'il fut nez A conquerir ? Comment fut destinez Cilz qui conquist Jude, ce fut Pompee ? Aprés Thessalle ot la teste couppee, En Egipte le fist ly roys fenir Tholomeus, par traison dampnee : Toudis advient ce qui doit advenir. Comment osa Jason la Toison prandre ? Ly premiers fut qui fist faire grans nefs. Comment osa ravir ne entreprandre Helaine puis Paris li forsenez ? Troye, Ylion en furent deffinez, Hector li preux, destruite la contree ; Agamenon, Gregois a et leur armee, Destruirent tout. Mais a leur revenir Perirent tuit, po de gent exceptee : Toudis avient ce qui doit advenir. Julles Cesar auquel Romme voult rendre Comme empereur triumphe et dignitez, Qui saige fut ne se sceut pas deffendre, Et si tenoit lettres des conjurez Encontre lui, qu'il ne fust mors ruez Si tost qu'il fist ou Capitole entree. Est ainsis donc a chascun destinee Sa vie ou mort, de perdre ou conquerir ? Je croy qu’oïl. Chascuns a sa journee : Toudis advient ce qu’il doit advenir. L’envoy Princes, je tien quant a la loy donnee Que Franc Vouloir se puet contretenir Mais quant au ciel de sa cause causee,

Toudis advient ce qu’il doit advenir.
ee, Toudis advient ce qu’il doit advenir. +
TypeImage +
TypologiePoésie +
Versooui +