List:138

De PolimaWiki
Type Image
Nom auteur Eustache Deschamps
Titre Ballade 982
Incipit Orgueil, Luxure, Oultrecuidance
Forme de la liste Liste avec retours à la ligne
Periode 1350-1400
Langue Langue vernaculaire
Lieu de production
Pays FRANCE
Région
Espace hors Europe
Chargement de la carte...
La coordonnée suivante n'a pas été reconnue : <div><span class="errorbox">Erreur fatale&#160;: Failed to parse or geocode</span></div><br /><br />.
La coordonnée suivante n'a pas été reconnue : <div><span class="errorbox">Erreur fatale&#160;: Failed to parse or geocode</span></div><br /><br />.
Typologie Poésie
Autres
Mot clé Poésie, Liste avec retours à la ligne, FRANCE, 1350-1400, Langue vernaculaire



Ville PARIS
Institution Bibliothèque nationale de France, Manuscrits
Cote Manuscrit BnF fr. 840
Support (matière) parchemin
Support (forme) codex
Support (commentaire)
Folio 257
Page
Verso oui
Image Deschamps 257v.jpg
Transcription Orgueil, Luxure, Oultrecuidance,

Envie et mortel Traïson, Convoitise, Desordonnance, Baras, convers ont leur saison. Chascuns het Justice et Raison Et veult estat de prince avoir. On ne quiert qu'argent et avoir, Au bien commun n'est nul enclin. Par tous ces poins puet on sçavoir Que le monde approuche sa fin. Guerre de jour en jour s'avance ; Il n'est priere n'oroison Vers Dieu, ne nulle obeissance. Estable font de sa maison Pluseurs. Las ! Toute devision Regne, et menterie pour voir ; Preudoms n'ose les denz mouvoir, L'Eglise et tout va a declin : Par ce puet on appercevoir Que le monde approuche sa fin. Pitié, Amour ne Congnoissance, Loyaulté ne porte mais hom, Honeur, Verité ne Vaillance : De toutes vertus nous taison. Le grant Orgueil que nous faison, Fera Povreté concepvoir En general un crueulx hoir, Vengence, et destruire l'or fin. Puis doit Antecrist apparoir, Que le monde approuche sa fin. L'envoy

Folio : 258
Page(s) :
Verso : non
Image : Deschamps 258.jpg
Transcription : Prince, je voy tout remouvoir

Et les signes du ciel douloir Pour nostre dolereus chemin. Riens ne vault ce que deust valoir : Dieux nous vueille a bien esmouvoir, Que le monde approuche sa fin.


Nom du déposant Madeleine Jeay


Auteur Titre Lieu de publication Date de publication
Queux de Saint-Hilaire Œuvres complètes d’Eustache Deschamps Paris 1887


Liste d’allégories : les vices qui témoignent de la décadence des temps et les vertus dont on est nostalgique

Faits relatifs à List:138 — Recherche de pages similaires avec +.
AuteurmonoQueux de Saint-Hilaire +
CoteBnF fr. 840 +
Date de publication1887 +
Folio257 + et 258 +
IncipitOrgueil, Luxure, Oultrecuidance +
IstitutionBibliothèque nationale de France, Manuscrits +
LangueLangue vernaculaire +
Lieu de publicationParis +
ListeListe avec retours à la ligne +
NationFRANCE +
Nom auteurEustache Deschamps +
Nom du déposantMadeleine Jeay +
Periode1350-1400 +
Supportparchemin +
Support 2codex +
TitreBallade 982 +
TitremonoŒuvres complètes d’Eustache Deschamps +
TranscriptionOrgueil, Luxure, Oultrecuidance, Envie et
Orgueil, Luxure, Oultrecuidance,

Envie et mortel Traïson, Convoitise, Desordonnance, Baras, convers ont leur saison. Chascuns het Justice et Raison Et veult estat de prince avoir. On ne quiert qu'argent et avoir, Au bien commun n'est nul enclin. Par tous ces poins puet on sçavoir Que le monde approuche sa fin. Guerre de jour en jour s'avance ; Il n'est priere n'oroison Vers Dieu, ne nulle obeissance. Estable font de sa maison Pluseurs. Las ! Toute devision Regne, et menterie pour voir ; Preudoms n'ose les denz mouvoir, L'Eglise et tout va a declin : Par ce puet on appercevoir Que le monde approuche sa fin. Pitié, Amour ne Congnoissance, Loyaulté ne porte mais hom, Honeur, Verité ne Vaillance : De toutes vertus nous taison. Le grant Orgueil que nous faison, Fera Povreté concepvoir En general un crueulx hoir, Vengence, et destruire l'or fin. Puis doit Antecrist apparoir, Que le monde approuche sa fin.

L'envoy
r,

Que le monde approuche sa fin.

L'envoy +
Transcription ManuscritPrince, je voy tout remouvoir

Et les signes du ciel douloir Pour nostre dolereus chemin. Riens ne vault ce que deust valoir : Dieux nous vueille a bien esmouvoir,

Que le monde approuche sa fin. +
TypeImage +
TypologiePoésie +
Versooui + et non +