List:135

De PolimaWiki
Type Image
Nom auteur Eustache Deschamps
Titre Ballade 949
Incipit Se Verité veult estre menteresse
Forme de la liste Liste avec retours à la ligne
Periode 1350-1400
Langue Langue vernaculaire
Lieu de production
Pays FRANCE
Région
Espace hors Europe
Chargement de la carte...
La coordonnée suivante n'a pas été reconnue : <div><span class="errorbox">Erreur fatale&#160;: Failed to parse or geocode</span></div><br /><br />.
La coordonnée suivante n'a pas été reconnue : <div><span class="errorbox">Erreur fatale&#160;: Failed to parse or geocode</span></div><br /><br />.
Typologie Poésie
Autres
Mot clé Poésie, Liste avec retours à la ligne, FRANCE, 1350-1400, Langue vernaculaire



Ville PARIS
Institution Bibliothèque nationale de France, Manuscrits
Cote Manuscrit BnF fr. 840
Support (matière) parchemin
Support (forme) codex
Support (commentaire)
Folio 246
Page
Verso oui
Image Deschamps 246v.jpg
Transcription Balade. Comment Verité, Charité et Loyauté, Fov et Creance

font au jour d'uy le contraire de leurs noms Se Verité veult estre menteresse, Et Loyaulté veult estre desloial, Et Charité veult estre larronnesse, Et Creance se veult tourner a mal, Et Foy ne veult qu'il soit homme loial, Et glote soit devenue Abstinence, Humilité en orgueil et bobance, Et Pité ait le cuer plus dur que roche, Tous ces signes donnent signifiance Que pour noz maulx la fin du monde approche. Se Chasteté fait Luxure maistresse, Se Povreté veult aler a cheval, Se Pacience homicide qui blesse Veult par povoir tout getter contreval, Se Largesce qui ja fut curial Veult convoitans tenir or et finance, Se lasche veult et mole estre Vaillance,

Folio : 247
Page(s) :
Verso : non
Image : Deschamps 247r.jpg
Transcription : Se Noblesse a villenie en sa poche,

L'en puet jugier par tel perseverance Que pour noz maulx la fin du monde approche. Se Paour est de Dieu en hardiesce De lui courcier, s'amour gettee aval Des cuers mondains es estas de noblesse, Saiche chascun que c'est le principal Que doubter Dieu, pere celestial, Qui tous nous a formez a sa semblance, Et tuit faisons contre son ordonnance, Car vertu n'est qui en vice ne troche, Dont je conclus et ay ferme esperance Que pour noz maulx la fin du monde approche.


Nom du déposant Madeleine Jeay


Auteur Titre Lieu de publication Date de publication
Queux de Saint-Hilaire Œuvres complètes d’Eustache Deschamps Paris 1887


Liste d’allégories : vices qui se cachent sous le masque de la vertu

Faits relatifs à List:135 — Recherche de pages similaires avec +.
AuteurmonoQueux de Saint-Hilaire +
CoteBnF fr. 840 +
Date de publication1887 +
Folio246 + et 247 +
IncipitSe Verité veult estre menteresse +
IstitutionBibliothèque nationale de France, Manuscrits +
LangueLangue vernaculaire +
Lieu de publicationParis +
ListeListe avec retours à la ligne +
NationFRANCE +
Nom auteurEustache Deschamps +
Nom du déposantMadeleine Jeay +
Periode1350-1400 +
Supportparchemin +
Support 2codex +
TitreBallade 949 +
TitremonoŒuvres complètes d’Eustache Deschamps +
TranscriptionBalade. Comment Verité, Charité et Loyauté
Balade. Comment Verité, Charité et Loyauté, Fov et Creance

font au jour d'uy le contraire de leurs noms Se Verité veult estre menteresse, Et Loyaulté veult estre desloial, Et Charité veult estre larronnesse, Et Creance se veult tourner a mal, Et Foy ne veult qu'il soit homme loial, Et glote soit devenue Abstinence, Humilité en orgueil et bobance, Et Pité ait le cuer plus dur que roche, Tous ces signes donnent signifiance Que pour noz maulx la fin du monde approche. Se Chasteté fait Luxure maistresse, Se Povreté veult aler a cheval, Se Pacience homicide qui blesse Veult par povoir tout getter contreval, Se Largesce qui ja fut curial Veult convoitans tenir or et finance,

Se lasche veult et mole estre Vaillance,
Se lasche veult et mole estre Vaillance, +
Transcription ManuscritSe Noblesse a villenie en sa poche, L'en
Se Noblesse a villenie en sa poche,

L'en puet jugier par tel perseverance Que pour noz maulx la fin du monde approche. Se Paour est de Dieu en hardiesce De lui courcier, s'amour gettee aval Des cuers mondains es estas de noblesse, Saiche chascun que c'est le principal Que doubter Dieu, pere celestial, Qui tous nous a formez a sa semblance, Et tuit faisons contre son ordonnance, Car vertu n'est qui en vice ne troche, Dont je conclus et ay ferme esperance

Que pour noz maulx la fin du monde approche.
e pour noz maulx la fin du monde approche. +
TypeImage +
TypologiePoésie +
Versooui + et non +