List:134

De PolimaWiki
Type Image
Nom auteur Eustache Deschamps
Titre Ballade 927
Incipit Un ordre sçay de nouvel establie
Forme de la liste Liste avec retours à la ligne
Periode 1350-1400
Langue Langue vernaculaire
Lieu de production
Pays FRANCE
Région
Espace hors Europe
Chargement de la carte...
La coordonnée suivante n'a pas été reconnue : <div><span class="errorbox">Erreur fatale&#160;: Failed to parse or geocode</span></div><br /><br />.
La coordonnée suivante n'a pas été reconnue : <div><span class="errorbox">Erreur fatale&#160;: Failed to parse or geocode</span></div><br /><br />.
Typologie Poésie
Autres
Mot clé Poésie, Liste avec retours à la ligne, FRANCE, 1350-1400, Langue vernaculaire



Ville PARIS
Institution Bibliothèque nationale de France, Manuscrits
Cote Manuscrit BnF fr. 840
Support (matière) parchemin
Support (forme) codex
Support (commentaire)
Folio 241
Page
Verso non
Image Deschamps 241.jpg
Transcription rows=1
Folio : 241
Page(s) :
Verso : non
Image : Deschamps 241rb.jpg
Transcription : Les requerans y doivent obeir,

Sanz refuser tout boire, et sanz escroe : Ainsi se doit cest ordre maintenir Qui s'appelle l'ordre de la baboe. Siffrevast est abbez de l'abbaie, De son convent vueil les moines nommer : Rocherousse, le Flament ne s'oublie, Robert Tesson et Enfernet le ber, De Poquieres le borgne bachelier. Pierre vous vueil de la Tremoille offrir, Les Bouciquaux qui ce puelent souffrir, Harmanville, Regnier Pot, que je loe, Car bien se font en l'eglise servir Qui s'appelle l'ordre de la baboe. De Jehan Augier convient que je vous die, De Saint Germain, Montagu au vis cler, Et d'Uguenin a la chiere hardie, De Chevenon qui bien se scet huver. Messire Arnoul y scet boire et humer; Sempy et Sync s'i scevent contenir Et d'Angenes font la Regnaut venir. Le Barrois fait a Thorigny la moe : En la maison se scevent bien chevir Qui s'appelle l'ordre de la baboe. De ceste ordre qui vient de Normandie Ne doy Pierre de la Haie oublier, Ne Guillaume de l'Aigle, a ceste fie, Jehan y doit d'Estouteville aler, Robinet doy de Boulongne appeler, Car puissans est pour l'ordre soustenir Ou l'en ne doit nul homme retenir, Se tant ne boit que son cuer en vin noe. Lors en l'ostel puet moines devenir Qui s'appelle l'ordre de la baboe. Car, par ma foy, c'est noble compaignie

Folio : 241
Page(s) :
Verso : oui
Image : Deschamps241v.jpg
Transcription : Ou l'en oït bien tabourer et hurter.

On y sert Dieu du main jusqu'a complie. Nulz malades n'y puent demourer. L'un a l'autre fait le vin presenter Tant qu'a boire font touz les poz tarir. Qui malade est, la se face garir. Car maint y ont gros nés et grosse joe, Qui ne scevent de l'ostel departir Qui s'appelle l'ordre de la baboe. L’envoy Princes, qui veult rire et soy esjoïr, De biaus parlers et de bons moz oïr Et de chascun la maniere et la roe, Voise veoir ces gens au departir De la maison, ou maint sont vray martir, Qui s'appelle l'ordre de la baboe.


Nom du déposant Madeleine Jeay


Auteur Titre Lieu de publication Date de publication
Queux de Saint-Hilaire Œuvres complètes d’Eustache Deschamps Paris 1887


Liste de personnes : membres de l’ordre de la Baboue

Faits relatifs à List:134 — Recherche de pages similaires avec +.
AuteurmonoQueux de Saint-Hilaire +
CoteBnF fr. 840 +
Date de publication1887 +
Folio241 +
IncipitUn ordre sçay de nouvel establie +
IstitutionBibliothèque nationale de France, Manuscrits +
LangueLangue vernaculaire +
Lieu de publicationParis +
ListeListe avec retours à la ligne +
NationFRANCE +
Nom auteurEustache Deschamps +
Nom du déposantMadeleine Jeay +
Periode1350-1400 +
Supportparchemin +
Support 2codex +
TitreBallade 927 +
TitremonoŒuvres complètes d’Eustache Deschamps +
Transcriptionrows=1 +
Transcription ManuscritLes requerans y doivent obeir, Sanz refus
Les requerans y doivent obeir,

Sanz refuser tout boire, et sanz escroe : Ainsi se doit cest ordre maintenir Qui s'appelle l'ordre de la baboe. Siffrevast est abbez de l'abbaie, De son convent vueil les moines nommer : Rocherousse, le Flament ne s'oublie, Robert Tesson et Enfernet le ber, De Poquieres le borgne bachelier. Pierre vous vueil de la Tremoille offrir, Les Bouciquaux qui ce puelent souffrir, Harmanville, Regnier Pot, que je loe, Car bien se font en l'eglise servir Qui s'appelle l'ordre de la baboe. De Jehan Augier convient que je vous die, De Saint Germain, Montagu au vis cler, Et d'Uguenin a la chiere hardie, De Chevenon qui bien se scet huver. Messire Arnoul y scet boire et humer; Sempy et Sync s'i scevent contenir Et d'Angenes font la Regnaut venir. Le Barrois fait a Thorigny la moe : En la maison se scevent bien chevir Qui s'appelle l'ordre de la baboe. De ceste ordre qui vient de Normandie Ne doy Pierre de la Haie oublier, Ne Guillaume de l'Aigle, a ceste fie, Jehan y doit d'Estouteville aler, Robinet doy de Boulongne appeler, Car puissans est pour l'ordre soustenir Ou l'en ne doit nul homme retenir, Se tant ne boit que son cuer en vin noe. Lors en l'ostel puet moines devenir Qui s'appelle l'ordre de la baboe.

Car, par ma foy, c'est noble compaignie
.

Car, par ma foy, c'est noble compaignie + et Ou l'en oït bien tabourer et hurter.

On y
Ou l'en oït bien tabourer et hurter.

On y sert Dieu du main jusqu'a complie. Nulz malades n'y puent demourer. L'un a l'autre fait le vin presenter Tant qu'a boire font touz les poz tarir. Qui malade est, la se face garir. Car maint y ont gros nés et grosse joe, Qui ne scevent de l'ostel departir Qui s'appelle l'ordre de la baboe. L’envoy Princes, qui veult rire et soy esjoïr, De biaus parlers et de bons moz oïr Et de chascun la maniere et la roe, Voise veoir ces gens au departir De la maison, ou maint sont vray martir,

Qui s'appelle l'ordre de la baboe.
artir, Qui s'appelle l'ordre de la baboe. +
TypeImage +
TypologiePoésie +
Versonon + et oui +