List:132

De PolimaWiki
Type Image
Nom auteur Eustache Deschamps
Titre Ballade 906
Incipit Alarme ! Alarme ! Yvers est descendus
Forme de la liste Liste avec retours à la ligne
Periode 1350-1400
Langue Langue vernaculaire
Lieu de production
Pays FRANCE
Région
Espace hors Europe
Chargement de la carte...
La coordonnée suivante n'a pas été reconnue : <div><span class="errorbox">Erreur fatale&#160;: Failed to parse or geocode</span></div><br /><br />.
La coordonnée suivante n'a pas été reconnue : <div><span class="errorbox">Erreur fatale&#160;: Failed to parse or geocode</span></div><br /><br />.
Typologie Poésie
Autres
Mot clé Poésie, Liste avec retours à la ligne, FRANCE, 1350-1400, Langue vernaculaire



Ville PARIS
Institution Bibliothèque nationale de France, Manuscrits
Cote Manuscrit BnF fr. 840
Support (matière) parchemin
Support (forme) codex
Support (commentaire)
Folio 234
Page
Verso oui
Image Deschamps 234v.jpg
Transcription Alarme ! Alarme ! Yvers est descendus

Sur le païs, a froide compaignie : Il en a ja mains mors et enfondus. Armez vous tost pour sauver vostre vie, Car nulz ne tient contre s'artillerie. Vent et gresil fait traire a ses archiers,

Folio : 234
Page(s) :
Verso : oui
Image : Deschamps 234vd.jpg
Transcription : Gelée et noif fait traire a ses a (erreur du copiste)

Et bise fait la bataille premiere ; Les mal armez assaudra tous premiers : Garnissez vous, avant qu'iver vous fiere, De bons harnois, de bons chauçons velus, D'escafillons, de sollers d'abbaie, Pourpoins fourrez, les plates par dessus, De gardebras pour le trait en partie. Un jaques aiez ou grant cotte hardie ; Pour gantelez parlez aux peletiers, Martres et gris achatez voluntiers, Grans chaperons et cornette a visiere, Peaulx de chameulx et draps fors et entiers : Garnissez vous avant qu'ivers vous fiere. Et ne soiez rez, baingniez ne tondus, Mais voz menteaulx fourrez n'oubliez mie. Chaudes chambres natees sus et jus, Les huis fermez, fenestre qui ne crie, Le chaut civé et bonne espicerie, Des meilleurs vins, chapons, connins, plouviers, Garnache avant, ypocras soit portiers. De bon duvet faittes vostre litiere. Ainsi fuirez la froidure, amis chiers : Garnissez vous, avant qu'iver vous fiere. L'envoy Princes, yvers les povres gens guerrie, Les mau vestus et les chetis escrie, Perdre leur fait planche, pont et barriere; Les riches non, car chascuns estudie Contre le froit, et, quoy que nulz vous die, Garnissiez vous, avant qu'iver vous fiere.


Nom du déposant Madeleine Jeay


Auteur Titre Lieu de publication Date de publication
Queux de Saint-Hilaire Œuvres complètes d’Eustache Deschamps Paris 1887


Liste d’objets : fournitures à se procurer pour se protéger de l’hiver

Faits relatifs à List:132 — Recherche de pages similaires avec +.
AuteurmonoQueux de Saint-Hilaire +
CoteBnF fr. 840 +
Date de publication1887 +
Folio234 +
IncipitAlarme ! Alarme ! Yvers est descendus +
IstitutionBibliothèque nationale de France, Manuscrits +
LangueLangue vernaculaire +
Lieu de publicationParis +
ListeListe avec retours à la ligne +
NationFRANCE +
Nom auteurEustache Deschamps +
Nom du déposantMadeleine Jeay +
Periode1350-1400 +
Supportparchemin +
Support 2codex +
TitreBallade 906 +
TitremonoŒuvres complètes d’Eustache Deschamps +
TranscriptionAlarme ! Alarme ! Yvers est descendus

Sur le païs, a froide compaignie : Il en a ja mains mors et enfondus. Armez vous tost pour sauver vostre vie, Car nulz ne tient contre s'artillerie.

Vent et gresil fait traire a ses archiers, +
Transcription ManuscritGelée et noif fait traire a ses a (erreur
Gelée et noif fait traire a ses a (erreur du copiste)

Et bise fait la bataille premiere ; Les mal armez assaudra tous premiers : Garnissez vous, avant qu'iver vous fiere, De bons harnois, de bons chauçons velus, D'escafillons, de sollers d'abbaie, Pourpoins fourrez, les plates par dessus, De gardebras pour le trait en partie. Un jaques aiez ou grant cotte hardie ; Pour gantelez parlez aux peletiers, Martres et gris achatez voluntiers, Grans chaperons et cornette a visiere, Peaulx de chameulx et draps fors et entiers : Garnissez vous avant qu'ivers vous fiere. Et ne soiez rez, baingniez ne tondus, Mais voz menteaulx fourrez n'oubliez mie. Chaudes chambres natees sus et jus, Les huis fermez, fenestre qui ne crie, Le chaut civé et bonne espicerie, Des meilleurs vins, chapons, connins, plouviers, Garnache avant, ypocras soit portiers. De bon duvet faittes vostre litiere. Ainsi fuirez la froidure, amis chiers : Garnissez vous, avant qu'iver vous fiere. L'envoy Princes, yvers les povres gens guerrie, Les mau vestus et les chetis escrie, Perdre leur fait planche, pont et barriere; Les riches non, car chascuns estudie Contre le froit, et, quoy que nulz vous die,

Garnissiez vous, avant qu'iver vous fiere.
Garnissiez vous, avant qu'iver vous fiere. +
TypeImage +
TypologiePoésie +
Versooui +