List:131

De PolimaWiki
Type Image
Nom auteur Eustache Deschamps
Titre Ballade 882
Incipit Guynes, Hames, Merc, Sangattes, Calays
Forme de la liste Liste avec retours à la ligne
Periode 1350-1400
Langue Langue vernaculaire
Lieu de production
Pays FRANCE
Région
Espace hors Europe
Chargement de la carte...
La coordonnée suivante n'a pas été reconnue : <div><span class="errorbox">Erreur fatale&#160;: Failed to parse or geocode</span></div><br /><br />.
La coordonnée suivante n'a pas été reconnue : <div><span class="errorbox">Erreur fatale&#160;: Failed to parse or geocode</span></div><br /><br />.
Typologie Poésie
Autres
Mot clé Poésie, Liste avec retours à la ligne, FRANCE, 1350-1400, Langue vernaculaire



Ville PARIS
Institution Bibliothèque nationale de France, Manuscrits
Cote Manuscrit BnF fr. 840
Support (matière) parchemin
Support (forme) codex
Support (commentaire)
Folio 228
Page
Verso non
Image Deschamps 228r.jpg
Transcription Guynes, Hames, Merc, Sangattes, Calays,

Oye et Puille, qui nous faittes frontiere,

Folio : 228
Page(s) :
Verso : oui
Image : Deschamps 228v.jpg
Transcription : Finerons nous de guerroier jamais ?

Tout est destruit eu plain et en costiere, Querir nous fault noz vivres trop arriere. Bien nous entrecongnoissons, De jour en jour toudis apovrissons. L'en gaingne po vers Banelinghem D'acort commun a Rodelinghem Ly plat païs ars, gastez et deffais, Tristes, dolens, perdroit en tel maniere. Ardre huchoit en disant : « Faictes paix! Le Montore, le Planque, amie chiere, Estremboque, Audruic qui est fiere, Le Virelart requerons Alambon, Liques, Fyennes, supplions Tout est perdu vers Barbelinghem. Pour ce vous lo que nous nous acordons D'acort commun a Rodelinghem. Ne guerrions plus le païs desormais : Tant est desert qu'il n'y a que bruiere, De nous nourrir ne puet porter le fais. Querons ailleurs guerre qui nous afiere, Sur Sarrazins levons nostre banniere Encontre yceuls nous croisons, Et ce païs a repeupler laissons Aux bonnes gens d'environ Tournehem. Se l'en m'en croit, la guerre finerons D'acort commun a Rodelinghem.


Nom du déposant Madeleine Jeay


Auteur Titre Lieu de publication Date de publication
Queux de Saint-Hilaire Œuvres complètes d’Eustache Deschamps Paris 1887


Liste de lieux : sites de batailles pendant la guerre de Cent ans

Faits relatifs à List:131 — Recherche de pages similaires avec +.
AuteurmonoQueux de Saint-Hilaire +
CoteBnF fr. 840 +
Date de publication1887 +
Folio228 +
IncipitGuynes, Hames, Merc, Sangattes, Calays +
IstitutionBibliothèque nationale de France, Manuscrits +
LangueLangue vernaculaire +
Lieu de publicationParis +
ListeListe avec retours à la ligne +
NationFRANCE +
Nom auteurEustache Deschamps +
Nom du déposantMadeleine Jeay +
Periode1350-1400 +
Supportparchemin +
Support 2codex +
TitreBallade 882 +
TitremonoŒuvres complètes d’Eustache Deschamps +
TranscriptionGuynes, Hames, Merc, Sangattes, Calays, Oye et Puille, qui nous faittes frontiere, +
Transcription ManuscritFinerons nous de guerroier jamais ? Tout e
Finerons nous de guerroier jamais ?

Tout est destruit eu plain et en costiere, Querir nous fault noz vivres trop arriere. Bien nous entrecongnoissons, De jour en jour toudis apovrissons. L'en gaingne po vers Banelinghem D'acort commun a Rodelinghem Ly plat païs ars, gastez et deffais, Tristes, dolens, perdroit en tel maniere. Ardre huchoit en disant : « Faictes paix! Le Montore, le Planque, amie chiere, Estremboque, Audruic qui est fiere, Le Virelart requerons Alambon, Liques, Fyennes, supplions Tout est perdu vers Barbelinghem. Pour ce vous lo que nous nous acordons D'acort commun a Rodelinghem. Ne guerrions plus le païs desormais : Tant est desert qu'il n'y a que bruiere, De nous nourrir ne puet porter le fais. Querons ailleurs guerre qui nous afiere, Sur Sarrazins levons nostre banniere Encontre yceuls nous croisons, Et ce païs a repeupler laissons Aux bonnes gens d'environ Tournehem. Se l'en m'en croit, la guerre finerons

D'acort commun a Rodelinghem.
re finerons D'acort commun a Rodelinghem. +
TypeImage +
TypologiePoésie +
Versonon + et oui +