List:129

De PolimaWiki
Type Image
Nom auteur Eustache Deschamps
Titre Ballade 857
Incipit Je n'ay houseauls, chauces ne esperon
Forme de la liste Liste avec retours à la ligne
Periode 1350-1400
Langue Langue vernaculaire
Lieu de production
Pays FRANCE
Région
Espace hors Europe
Chargement de la carte...
La coordonnée suivante n'a pas été reconnue : <div><span class="errorbox">Erreur fatale&#160;: Failed to parse or geocode</span></div><br /><br />.
La coordonnée suivante n'a pas été reconnue : <div><span class="errorbox">Erreur fatale&#160;: Failed to parse or geocode</span></div><br /><br />.
Typologie Poésie
Autres
Mot clé Poésie, Liste avec retours à la ligne, FRANCE, 1350-1400, Langue vernaculaire



Ville PARIS
Institution Bibliothèque nationale de France, Manuscrits
Cote Manuscrit BnF fr. 840
Support (matière) parchemin
Support (forme) codex
Support (commentaire)
Folio 221
Page
Verso oui
Image Deschamps 221v.jpg
Transcription Je n'ay houseauls, chauces ne esperon,

Manteau, pourpoint, que tout ne soit usé,

Folio : 222
Page(s) :
Verso : non
Image : Deschamps 222ra.jpg
Transcription : [[Transcription_Manuscrit::Hopelande, villain, ne chaperon,

Drap, linge entier, et quant j'ay bien musé, De mes chevaulx est mon hoste rusé : Finer n'en puis pour aler jusques au boys, Se gaige n'a, ainsi je suis amusé : Le crucefis et je n'ont que .ij. crois. Les chevaulx sont vielz ferrez au talon, Ce qui pis est, sont de faim aveuglé, Grain ne voient. Je n'ay selle n'arçon, Tasse, pannel, qui ne soit affolé, Bride, poitral qui ne soit renoué, Cengle rompue en deux pieces ou en trois ; En cent lieux doy, mais, quant j'ay bien compté, Le crucifis et je n'ont que .ij. crois. Courroie n'ay, tasse ne fremillon, Que n'aie de pieça endebté, Foy a mentir ne plege compaignon, Et si ay argent de pluseurs emprunté. Je ne voy mais nulle subtilité, Fors de fuir. Adieu, je m'en vois Se je ne suis d'aucun reconforté: Le crucifis et je n'ont que deux crois. [Envoy] Princes, qui suit court de prince ou baron Souventefoiz devient mon compaignon, Ses varlés oït crier a haulte vois Et l'oste brait. Helas ! et que feron ? Le crucifis et je n'ont que deux croix.]]


Nom du déposant Madeleine Jeay


Auteur Titre Lieu de publication Date de publication
Queux de Saint-Hilaire Œuvres complètes d’Eustache Deschamps Paris 1887


Liste d’objets : vêtements et pièces d’équipement usés dans une ballade de plainte à cause du manque d’argent

Faits relatifs à List:129 — Recherche de pages similaires avec +.
AuteurmonoQueux de Saint-Hilaire +
CoteBnF fr. 840 +
Date de publication1887 +
Folio221 + et 222 +
IncipitJe n'ay houseauls, chauces ne esperon +
IstitutionBibliothèque nationale de France, Manuscrits +
LangueLangue vernaculaire +
Lieu de publicationParis +
ListeListe avec retours à la ligne +
NationFRANCE +
Nom auteurEustache Deschamps +
Nom du déposantMadeleine Jeay +
Periode1350-1400 +
Supportparchemin +
Support 2codex +
TitreBallade 857 +
TitremonoŒuvres complètes d’Eustache Deschamps +
TranscriptionJe n'ay houseauls, chauces ne esperon, Manteau, pourpoint, que tout ne soit usé, +
TypeImage +
TypologiePoésie +
Versooui + et non +