List:109

De PolimaWiki
Type Image
Nom auteur Chrétien de Troyes
Titre Le Chevalier de la charrette
Incipit C'est Governauz de Roberdic
Forme de la liste
Periode
Langue
Lieu de production
Pays
Région
Espace hors Europe
Chargement de la carte...
La coordonnée suivante n'a pas été reconnue : <div><span class="errorbox">Erreur fatale&#160;: Failed to parse or geocode</span></div><br /><br />.
La coordonnée suivante n'a pas été reconnue : <div><span class="errorbox">Erreur fatale&#160;: Failed to parse or geocode</span></div><br /><br />.
Typologie
Autres
Mot clé



Ville PARIS
Institution Bibliothèque nationale de France, Manuscrits
Cote Manuscrit BnF fr. 794
Support (matière) parchemin
Support (forme) codex
Support (commentaire)
Folio 49
Page
Verso non
Image Lancelot 49ra.jpg
Transcription Es loges refu la reïne

et les dames, et les puceles, si ot chevaliers avoec eles assez qui armes ne porterent, qui prison ou croisié se erent, et cil lor armes lor devisent des chevaliers que il plus prisent. Antr'ax dïent : « Veez vos or celui a cele bande d'or parmi cel escu de bernic ? C'est Governauz de Roberdic. Et veez vos celui aprés, qui an son escu, pres a pres, a mise une aigle et un dragon ? C'est li filz le roi d'Arragon qui venuz est an ceste terre por pris et por enor conquerre. Et veez vos celui dejoste, qui si bien point et si bien joste, a cel escu vert d'une part, s'a sor le vert point .i. liepart, et d'azur est l'autre mitiez ? C'est Ignaurés li Covoitiez, li amoreus, et li pleisanz. Et cil qui porte les feisanz an son escu poinz bec a bec ? C’est Coguillanz de Mautirec. Et veez vos ces .ij. delez, a ces .ij. chevax pomelez as escuz d'or as lyons bis ? Li uns a non Semiramis et li autres est ses conpainz, s’ont d'un sanblant lor escuz tainz. Et veez vos celui qui porte en son escu pointe une porte ?

Folio : 49
Page(s) :
Verso : non
Image : Lancelot 49rb.jpg
Transcription : Si sanble qu'il s’an isse uns cers ?

Par foi, ce est li li rois Yders. » Ensi devisent des les loges : « Cil escuz fu fez a Lymoges, si l'en aporta Piladés, qui en estor vialt estre adés et molt le desirre et golose. Cil autres fu fez a Tolose, et li lorains et li peitrax, si l'en aporta cuens d’Estrax. Cil vint de Lÿon sor le Rosne : n'a nul si boen desoz le trosne, si fu por une grant desserte donez Taulas de la Deserte. qui bel le porte et bien s'an cuevre. Et cil autres si est de l'uevre D'Engleterre et fu fez a Londres, ou vos veez ces .ij. arondres qui sanblent que voler s'an doivent, mes ne se muevent, ainz reçoivent mainz cos des aciers poitevins : sel porte Thoas li Meschins. » Ensi devisent et deboissent les armes de ces qu'il conoissent.


Nom du déposant Madeleine Jeay


Auteur Titre Lieu de publication Date de publication
Mario Roques Les romans de Chrétien de Troyes édités d'après la copie de Guiot (Bibl. nat. n. 794) Paris 1952


Liste de personnes : les chevaliers qui participent au tournoi de Noauz, avec les armoiries qui ornent leurs écus.

Faits relatifs à List:109 — Recherche de pages similaires avec +.
AuteurmonoMario Roques +
CoteBnF fr. 794 +
Date de publication1952 +
Folio49 +
IncipitC'est Governauz de Roberdic +
IstitutionBibliothèque nationale de France, Manuscrits +
Lieu de publicationParis +
Nom auteurChrétien de Troyes +
Nom du déposantMadeleine Jeay +
Supportparchemin +
Support 2codex +
TitreLe Chevalier de la charrette +
TitremonoLes romans de Chrétien de Troyes édités d'après la copie de Guiot (Bibl. nat. n. 794) +
TranscriptionEs loges refu la reïne et les dames, et l
Es loges refu la reïne

et les dames, et les puceles, si ot chevaliers avoec eles assez qui armes ne porterent, qui prison ou croisié se erent, et cil lor armes lor devisent des chevaliers que il plus prisent. Antr'ax dïent : « Veez vos or celui a cele bande d'or parmi cel escu de bernic ? C'est Governauz de Roberdic. Et veez vos celui aprés, qui an son escu, pres a pres, a mise une aigle et un dragon ? C'est li filz le roi d'Arragon qui venuz est an ceste terre por pris et por enor conquerre. Et veez vos celui dejoste, qui si bien point et si bien joste, a cel escu vert d'une part, s'a sor le vert point .i. liepart, et d'azur est l'autre mitiez ? C'est Ignaurés li Covoitiez, li amoreus, et li pleisanz. Et cil qui porte les feisanz an son escu poinz bec a bec ? C’est Coguillanz de Mautirec. Et veez vos ces .ij. delez, a ces .ij. chevax pomelez as escuz d'or as lyons bis ? Li uns a non Semiramis et li autres est ses conpainz, s’ont d'un sanblant lor escuz tainz. Et veez vos celui qui porte

en son escu pointe une porte ?
i qui porte en son escu pointe une porte ? +
Transcription ManuscritSi sanble qu'il s’an isse uns cers ? Par
Si sanble qu'il s’an isse uns cers ?

Par foi, ce est li li rois Yders. » Ensi devisent des les loges : « Cil escuz fu fez a Lymoges, si l'en aporta Piladés, qui en estor vialt estre adés et molt le desirre et golose. Cil autres fu fez a Tolose, et li lorains et li peitrax, si l'en aporta cuens d’Estrax. Cil vint de Lÿon sor le Rosne : n'a nul si boen desoz le trosne, si fu por une grant desserte donez Taulas de la Deserte. qui bel le porte et bien s'an cuevre. Et cil autres si est de l'uevre D'Engleterre et fu fez a Londres, ou vos veez ces .ij. arondres qui sanblent que voler s'an doivent, mes ne se muevent, ainz reçoivent mainz cos des aciers poitevins : sel porte Thoas li Meschins. » Ensi devisent et deboissent

les armes de ces qu'il conoissent.
issent les armes de ces qu'il conoissent. +
TypeImage +
Versonon +