List:107

De PolimaWiki
Révision de 12 novembre 2016 à 22:48 par Madeleine Jeay (discussion | contributions) (Enregistré en utilisant le bouton "Sauvegarder et continuer" du formulaire)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)
Type Image
Nom auteur Chrétien de Troyes
Titre Erec et Enide
Incipit Li cuens Branles de Colescestre
Forme de la liste Liste avec retours à la ligne
Periode 1150-1200
Langue Langue vernaculaire
Lieu de production
Pays FRANCE
Région
Espace hors Europe
Chargement de la carte...
La coordonnée suivante n'a pas été reconnue : <div><span class="errorbox">Erreur fatale&#160;: Failed to parse or geocode</span></div><br /><br />.
La coordonnée suivante n'a pas été reconnue : <div><span class="errorbox">Erreur fatale&#160;: Failed to parse or geocode</span></div><br /><br />.
Typologie Romans
Autres
Mot clé Romans, Liste avec retours à la ligne, FRANCE, 1150-1200, Langue vernaculaire



Ville PARIS
Institution Bibliothèque nationale de France, Manuscrits
Cote Manuscrit BnF fr. 794
Support (matière) parchemin
Support (forme) codex
Support (commentaire)
Folio 8
Page
Verso non
Image Erec 8ra.jpg
Transcription Si vos dirai, or m'antandez,

Qui furent li conte et li roi. Moult i vint a riche conroi Li cuens Branles de Colescestre, Qui cent chevax mena an destre ; Aprés i vint Menagormon, Qui sires estoit d'Eglimon ; Et cil de la Haute Montaigne I vint a moult riche conpaigne ; De Traverain i vint li cuens Atot .c. conpaignons des suens ;

Folio : 8
Page(s) :
Verso : non
Image : Erec 8rb.jpg
Transcription : Aprés vint li cuens Godegrains,

Qui n'an amena mie mains. Avoec cez que m'oez nomer Vint Moloas, uns riches ber, Et li sires de l'Isle Noire : Nus n'i oï onques tonoire, Ne n'i chiet foudre ne tanpeste, Ne boz ne serpanz n'i areste, Ne n'i fet trop chaut ne n'iverne. Et Greslemuef d'Estre-Posterne I amena conpaignons vint ; Et Guingamars ses frere i vint, De l'isle d'Avalons fu sire : De cestui avons oï dire Qu'il fu amis Morgant la fee, Et ce fu veritez provee. Daviz i vint de Tintajuel, Qui onques n'ot ire ne duel. Asez i ot contes et dus, Mes ancore i ot des rois plus : Garraz, uns rois de Corques fiers, I vint a .v.c. chevaliers Vestuz de paisle et de cendax, Mantiax et chauces et bliax. Sor .i. cheval de Capadoce Vint Aguiflez, li rois d'Escoce, Et amena ansanble o soi An .ii. ses filz, Cadret et Quoi, .ii. chevaliers moult redotez. Avoec ces que vos ai nomez Vint li rois Bans de Gameret, Et tuit furent juesne vaslet Cil qui ansanble o lui estoient, Ne barbe ne grenon n'avoient. Moult amena gent anvoisiee, .ii.c. en ot an sa mesniee ; N'i ot nul d'ax, quiex que il fust, Qui faucon ou oisel n'eüst, Esmerillon ou esprevier, Ou riche ostor sor ou gruier. Quirions, li rois vialz d'Orcel, N'i amena nul jovancel, Einz avoit conpaignons .ii. cenz, Don li mainznez avoit .c. anz ;

Folio : 8
Page(s) :
Verso : non
Image : Erec 8rc.jpg
Transcription : Les chiés orent chenuz et blans,

Que vescu avoient lonc tans, Et les barbes jusqu'as ceinturs ; Ces tint moult chiers li rois Artus. Li sires des nains vint aprés, Bilis, li rois d'Antipodés. Cil don ge vos di si fu nains, Et fu Bliant freres germains ; De toz nains fu Bylis il mendres, Et Blianz ses freres li grendres, Ou demi pié ou plainne paume, Que nus chevaliers del rëaume. Par richesce et par conpaignie Amena an sa conpaignie Bylis .ii. rois qui nain estoient, Qui de lui lor terre tenoient, Gribalo et Glodoalan ; A mervoilles l'esgardoit l'an. Quant a la cort furent venu, Formant i furent chier tenu ; An la cort furent come roi Enoré et servi tuit troi, Car moult estoient gentil home. Li rois Artus a la parsome, Quant asanblé vit son barnage, Moult an fu liez an son corage.

Folio : 8
Page(s) :
Verso : oui
Image : Erec 8va.jpg
Transcription :


Nom du déposant Madeleine Jeay


Auteur Titre Lieu de publication Date de publication
Mario Roques Les romans de Chrétien de Troyes édités d'après la copie de Guiot (Bibl. nat. n. 794) Paris 1952


Liste de personnes : les invités aux noces d’Erec et d’Enide. Liste d’objets : les instruments des ménestrels performant aux noces d’Erec et d’Enide